Gardine (Château la)

 L'esprit

Fruit d’une rencontre entre un homme Gaston Brunel et un terroir Châteauneuf du Pape :

La famille Brunel perpétue la tradition de génération en génération.

Nous employons pour cela des méthodes ancestrales préservant l’équilibre de la nature en laissant largement place à la main de l’homme.

Les cépages, soigneusement choisis en fonction des sols (calcaires de l’urgonien, galets roulés ou terres du miocène) sont l’un des facteurs de la complexité des vins.

Le sélectif de la vendange et l’assemblage des cépages à la vinification permettent un mariage très homogène et une cohésion des arômes.
Creusées dans le roc, les caves profondes, naturellement fraîches, accueillent quelques 500 barriques de chêne où s’élèvent paisiblement les trésors du Château de la Gardine.

La gamme se décline sur des blancs et rouges de Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône Villages Rasteau rouge, vin doux naturel et Côtes du Rhône Villages.
 
L'histoire
 
Nous employons pour cela des méthodes ancestrales préservant l’équilibre de la nature en laissant largement place à la main de l’homme.
Les cépages, soigneusement choisis en fonction des sols (calcaires de l’urgonien, galets roulés ou terres du miocène) sont l’un des facteurs de la complexité des vins.
Le sélectif de la vendange et l’assemblage des cépages à la vinification permettent un mariage très homogène et une cohésion des arômes.
Creusées dans le roc, les caves profondes, naturellement fraîches, accueillent quelques 500 barriques de chêne où s’élèvent paisiblement les trésors du Château de la Gardine.

Nous employons pour cela des méthodes ancestrales préservant l’équilibre de la nature en laissant largement place à la main de l’homme.
Les cépages, soigneusement choisis en fonction des sols (calcaires de l’urgonien, galets roulés ou terres du miocène) sont l’un des facteurs de la complexité des vins.
Le sélectif de la vendange et l’assemblage des cépages à la vinification permettent un mariage très homogène et une cohésion des arômes.
Creusées dans le roc, les caves profondes, naturellement fraîches, accueillent quelques 500 barriques de chêne où s’élèvent paisiblement les trésors du Château de la Gardine.

La gamme se décline sur des blancs et rouges de Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône Villages Rasteau rouge, vin doux naturel et Côtes du Rhône Villages.
 
Les vignobles
 
Les Vignes dont l'exposition varie entre plein sud et sud-est surplombent la vallée du Rhône qui introduit ici un microclimat plus modéré que sur la fournaise du plateau.
 
La diversité des sols typiques de l'appellation Châteauneuf-du-Pape a permis d'adapter les cépages sur les sols qui leur conviennent le mieux ; c'est certainement l'un des facteurs de la complexité des vins du Château.

Les vieilles vignes sont plantées à raison de deux mille cinq cent pieds par hectare, et les nouvelles plantations, quatre mille pieds (rendements de 28 hectolitres par hectare en rouge et de 34 en blanc - moyennes établies sur dix ans).

L'âge des vignes est très élevé avec des parcelles qui datent de 1925.

L'encépagement pour les rouges réserve 60% au Grenache, 15% à la Syrah, 12% au Mourvèdre, les autres cépages de la liste mythique de Châteauneuf-du-Pape se partagent le reste. (Picpoul, Terret Noir, Counoise, Muscardin, Vaccarèse, Picardan, Cinsault ; pour les blancs : Grenache blanc, Roussane, Bourboulenc, Clairette).

Plus spécialement conduites par Philippe Brunel, les façons culturales découlent directement des usages loyaux, locaux et constants.

Taille d'hiver stricte. Traitement raisonnés et limités. Modélisation. Amendements organiques. Ebourgeonnage.
Taille en vert,fin juillet afin de limiter le rendement et sélectionner les grappes les plus nobles.

L'effeuillage permet de lutter de façon mécanique contre le botrytis. Les soins attentifs tout au long de la période végétative et l'observation fine permettent de déterminer la maturation des cépages, élément indispensable pour une vinification harmonieuse.
 
"L'APPELLATION DANS L'HISTOIRE"
Extrait du Grand Bernard
des Vins de France
(Michel Dovaz)
Géologie de Châteauneuf-du-Pape
...et au Château de la Gardine
L'Histoire du vin dans la vallée du Rhône est une très longue histoire, la plus longue de France.

En effet, la vallée du Rhône peut revendiquer une antériorité viticole qui remonte au VIème siècle avant J.C. On y élaborait des vins fort prisés à Rome. Les documents ou les vestiges font défaut, mais nous affirmons que dans les six derniers siècles avant notre ère, les vignobles s'implantèrent dans le reste de la vallée.

Pline évoque ceux qui bordent l'Ouvèze, non loin de Châteauneuf-du-Pape. En l'an 500, Grégoire de Tours évoque les vignes des environs d'Avignon, lors de la descritpion du siège de cette ville par Clovis.

En l'an 908, l'empereur Louis l'Aveugle fait don des villages de Bédarrides, de Châteauneuf-du-Pape à l'évèque d'Avignon, et la moitié des droits perçus de la descente du Rhône. Les évèques et les archevèques se transmettront ce bien qui ne fera jamais partie du Comtat Venaissain.

Il faudra attendre la révolution et même l'an 1791 pour que Châteauneuf-du-Pape devienne partie intégrante de la Républiqe Française.

D'ailleurs, la grande production locale de l'époque est la chaux. En 1213, le village est mentionné sous le nom de Castrunovum Calcernarium :
Châteauneuf Calcenier (calcenier = chaux tamisée).

Urbain V

Jean XXII
La grande chance de Châteauneuf fût l'installation des Papes en Avignon. Clément V, mais surtout Jacques d'Euze (Jean XXII) bâtissent Avignon mais également Châteauneuf. Une véritable vie de cour s'est imposée.

Jean XXII plante la vigne dans son domaine, à sa mort on compte de nombreuses parcelles.

Urbain V séjourne à Châteauneuf-du-Pape. Il introduit dit-on le cépage counoise, puis quitte la France pour Rome.

Le schismatique Pierre de Luna fera un séjour dans son Château de Châteauneuf en 1396. C'en est fait des Papes, ils ne reviendront plus.

Clement V
Après la révolution, et disons dès le 19ème siècle, le vin est la principale ressource de Châteauneuf-du-Pape.
Il est connu, recherché et son prix est rémunérateur.

Désormais, tous les livres le comblent d'éloges, il appartient au Gotha des Vins de France.

Extrait du Grand Bernard des Vins de France (Michel Dovaz)
Géologie de Châteauneuf-du-Pape
 
Le terroir de Châteauneuf-du-Pape est trop connu pour qu'il soit nécessaire de le décrire. On ne cesse de le photographier. Il faut dire qu'il n'est pas de plus photogénique : qui n'a vu cette mer de galets d'où jaillissent des cepts noueux ?

Certes, ce terroir est le plus visible et le plus spectaculaire du monde, mais est-il le seul à donner naissance à du Châteauneuf-du-Pape ?

Non. Il est le plus important et le plus connu, mais le vin castelpapal est le produit de terroirs diversifiés dont on dénombre au moins trois types :
  • les galets roulés mentionnés ci-dessus
  • les terres graveleuses
  • les sols sablonneux

Trois terroirs, auxquels il faut ajouter et combiner l'argile, et l'argilo-calcaire. On est évidemment amené à se poser une question : existe-t-il un type de terroir supérieur aux autres ?

A cette question élémentaire et légitime, on est bien obligé de répondre non. Sans doute est-ce là un des mystères de Châteauneuf-du-Pape.
La démonstration en est aisée : beaucoup de vins extraordinaires naissent des galets roulés, mais le Châteauneuf-du-Pape mondialement recherché dont le prix surclasse largement celui atteint par le plus coûteux de tous les autres, est issu de terres légères et sablonneuses !
Enfin, l'un des vins d'audience internationale, depuis longtemps catalogué parmi les plus réguliers et les meilleurs, est le produit d'un vignoble de plaine fortement implanté dans les terres argilo-graveleuses.

A cette diversité géographique, il faut ajouter une multiplicité de situations : plateau, terrasses, côtes, plaines.

Dans ce cas encore, aucune supériorité de telle ou telle situation ne peut être affirmée. Il serait tentant d'expliquer la plasticité des terroirs et des situations par une judicieuse exploitation de la panoplie des cépages autorisés.
L'étude sur le terrain démontre qu'il n'en est rien.

Toutes ces possibilités suscitent une autre question : une unité de situation et une homogénéité géologique sont-elles plusfavorables à la production de grands vins que l'exploitation de sols différents diversement situés ?

Une troisième fois il faut répondre non : la production de grands vins est possible dans tous les cas de figure.
Il est d'ailleurs rare qu'un Châteauneuf-du-Pape soit vinifié à partir de raisins récoltés sur un sol géologiquement homogène, même dans les propriétés d'un seul tenant.

Très souvent des vignes de différents "quartiers" concourent à l'élaboration d'un seul vin. De nombreux vignerons castelneuvois soutiennent que la dissémination des vignes donne les meilleurs résultats.
Il faut reconnaître que ceux qui le pensent exploitent justement des vignes disséminées...

Sans remonter à l'aire primaire, représentons nous la formation de ce terroir. Au cours de l'ère tertiaire, une nouvelle fois la mer submerge la région avignonnaise. De cette époque date le substrat mollassique de Châteauneuf-du-Pape. Alors les grandes lignes sont définies.
Désormais, en dehors des mouvements tectoniques, le modelé ne sera plus que la somme ou la soustraction de l'alluvionnement ou de l'épendage et de son contraire, l'érosion.

Extrait du Grand Bernard des Vins de France (Michel Dovaz)
et au Château de la Gardine



Particulièrement attentifs à la nature des sols pour mieux adapter les différents cépages de Châteauneuf-du-Pape,
Maxime, Patrick ont souvent convié (1965) les regretté Docteur Dufays, ami et confrère spécialiste en la matière, à comparer les différences du faciès géologique, aidés dans cette étude par le RGBM (Bureau de recherches géologiques et minières).

Trois types de terrains classiques dans l'appellation se côtoient au Château : les fameux cailloux roulés (diluvium alpin) le miocène et les débris calcairesdu barrémien supérieur.

Patrick Brunel aime dire qu'être vigneron à Châteauneuf-du-Pape, c'est être riche de ces différences...

Le cadastre de 1810 répertoriant les cultures antérieures à cette date, fait apparaître la naissance du vignoble de Châteauneuf-du-Pape, en particulier dans les quartiers et lieux dits du domaine, tels que les Combes masques, Colombis, le Grand Devès, la Gardine...

"L'APPELLATION EN DEUX CHIFFRES"
13 cépages
3 sortes de terrains
13 millions de ceps
13 millions de bouteilles