Aupilhac (Domaine)

 

                                   

 

 

 

Je suis issu d'une famille de vignerons depuis plus de 5 siècles. Mon tris-aïeul faisait du vin sur Aupilhac et l'expédiait dans toute la France à la fin du XIX ème siècle . Le Domaine d'Aupilhac voit le jour en 1989 avec mon installation en tant que vigneron mais aussi producteur de melons, d'asperges, de tomates et de pèches. A partir de 1992 la culture de la vigne a été exclusive. Toutefois mon père, Charles Fadat, ornitologue de profession, avait cultivé et développé en temps que passionné les vignes dont certaines appartenaient déja à mes grands pères paternel et maternel. De 1989 à 1992, les vinifications sont effectuées dans des citernes de camions, dans la cave qui n'avait pas encore de toiture. Je mettais en bouteille les vins avant l'été suivant. En 1993, j'ai construit une cave couverte et me suis équipé de matériels de vinification plus fonctionnels et modernes. Nous avons planté et acheté des vignes chaque année, ce qui a entraîné des agrandissements continuels. En 1997, nous créons la cave enterrée pour mettre les barriques et les foudres.

En 1998, j'ai pris la décision de trouver un terroir différent, ce qui a entraîné l'acquisition d'un coteau en altitude, cultivé il y a 2 siècles, mais abandonné depuis. Ce lieu en forme d'amphithéâtre, au milieu de la garrigue à 350 m d'altitude, s'appelle les Cocalières. Deux ans plus tard, nous construisons un chai d'embouteillage et de stockage. Nous pratiquons la Culture Biologique, (encore en conversion) avec la certification Ecocert. NOUVEAUTE: je viens de prendre en fermage 2.5 hectares de cinsault, juste en dessous de mes vignes de Cocalieres. Cela me servira pour le Lou Maset et pour éventuellement participer à l'équilibre du Montpeyroux. Cette vendange ne sera donc pas assemblée avec le vin de Cocalieres.